Le Monde Informatique: 94% des décideurs IT envisagent de quitter le mainframe

  • Twitter
  • Linkedin

Selon une étude de Vanson Bourne livrée par LzLabs et Microsoft, le coût et le manque de flexibilité des applications mainframe conduit de plus en plus les décisionnaires IT à vouloir évoluer vers le cloud et l’open source. La raréfaction des compétences pour les maintenir y contribue aussi pour une grande part.

Les mainframes continuent à faire tourner un grand nombre d’applications sensibles. De ce fait, ils sont régulièrement mis sur la sellette à cause de la dépendance qu’ils imposent aux entreprises, celles-ci voyant en outre se raréfier les compétences permettant de les maintenir. Ainsi, 94% des décisionnaires informatiques songeraient à abandonner ces environnements en raison de leur coût élevé – cité par 69% des personnes interrogées – et du manque de flexibilité qu’ils imposeraient aux métiers – évoqué par 71% – alors que ces directions fonctionnelles ont un fort besoin d’innover.

C’est ce qu’indique une étude de Vanson Bourne, présentée par Microsoft et par l’éditeur suisse LzLabs, spécialisé dans la modernisation des applications mainframe sous Linux, dans le cloud et sur site. Le cloud, justement, devrait jouer un rôle déterminant dans les prochaines initiatives de 85% des répondants, de même que l’open source cité par 96% d’entre eux.

Read the full article